selection d'actu

L’action d’actenses en 2006 : quel bilan pour les jeunes ?

Quelles actions en 2006 ?
Aujourd’hui, actenses travaille avec plusieurs lycĂ©es de Seine-St-Denis, notamment le LycĂ©e Jean Renoir de Bondy. Un forum des carrières a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© dans ce lycĂ©e en dĂ©cembre, permettant d’aider 1000 jeunes lycĂ©ens Ă  s’orienter. Suite Ă  ce forum, nous lançons un programme de  parrainage d’ampleur auprès de 150 Ă©lèves du lycĂ©e. Des actions similaires sont en cours de dĂ©finition avec d’autres lycĂ©es. Afin de leur donner toute leur mesure, nous avons choisi de fĂ©dĂ©rer plusieurs acteurs autour de nos actions : les Ă©quipes pĂ©dagogiques des lycĂ©es bien sĂ»r, mais aussi l’enseignement supĂ©rieur, des associations, des collectivitĂ©s locales, ainsi que plusieurs entreprises qui nous ont manifestĂ© leur souhait de nous accompagner dans cette voie.

Quelles axes de réflexion ?
5 groupes de travail
mènent aujourd’hui une rĂ©flexion de fond sur les problèmes d’emploi, d’enseignement, d’accès Ă  la retraite et Ă  la protection sociale et de reprĂ©sentation dĂ©mocratique. Ces rĂ©flexions nous permettent aujourd’hui de prĂ©senter une analyse fine et globale de la situation des jeunes – qui a intĂ©ressĂ© le magazine Liaisons Sociales, mais aussi d’avancer des propositions concrètes d’action qui vous seront divulguĂ©es dans les prochaines semaines.

Quels contacts avec les décideurs ?
actenses s’est rapprochĂ© des ministères, des partis politiques et des partenaires sociaux afin de les encourager Ă  engager une action ferme et rĂ©solue vers les 18-35 ans. En ce moment mĂŞme, nous rencontrons les candidats Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle afin de les interroger sur les rĂ©ponses qu’ils comptent apporter aux inquiĂ©tudes lĂ©gitimes des jeunes. Vous trouverez dans quelques jours sur notre site les premières rĂ©ponses que nous avons obtenues, dans la partie Action.

L’ensemble des projets que nous avons menĂ© en 2006 nous incitent Ă  croire que nos actions sont efficaces, mais aussi que c’est possible et que nombreuses sont les bonnes volontĂ©s. Mais le bilan de ces 10 mois, c’est Ă©galement le constat que toutes ces bonnes volontĂ©s, si elles dĂ©bouchent sur des actions rĂ©ussies, sont encore trop localisĂ©es pour ĂŞtre vraiment suffisantes. Nous avons donc choisi de passer la vitesse supĂ©rieure en 2007.

Laissez un commentaire