selection d'actu

Réforme de l’Université : ne nous arrêtons pas en chemin

Or, le constat est sans appel : les universités et l’enseignement supérieur ne sont pas au niveau auquel la richesse et la diversité intellectuelle française auraient dû les porter. Alors que l’enjeu de la connaissance est essentiel pour la compétitivité de notre économie, il est dommageable qu’un nombre croissant d’étudiants passant par leurs bancs n’y trouvent pas les clés leur permettant d’élaborer leur projet professionnel, et de s’insérer dans l’entreprise ou la recherche.

Si actenses se réjouit que le Gouvernement souhaite donner plus d’autonomie aux universités, elle regrette qu’une telle réforme n’ait pas fait l’objet d’un dialogue plus approfondi. Une telle concertation devrait dresser, à l’horizon d’un quinquennat, la liste des questions à aborder en matière d’enseignement supérieur, dans le cadre d’une réforme beaucoup plus ambitieuse.

Notamment, actenses considère que les points suivants devraient être mis à l’ordre du jour et débattus, afin que le projet de réforme du Gouvernement d’une part, et la volonté de changement de nombreux acteurs sociaux d’autre part, puissent offrir un enseignement supérieur plus efficace et plus juste :

La réforme des droits d’inscription et leur modulation, pour de meilleures conditions de travail dans le respect de l’exigence d’équité ;
La création d’un véritable dispositif d’information et d’orientation : trop de filières débouchent directement vers une inscription à l’ANPE, trop d’étudiants sortent sans diplôme ou sont mal préparés aux métiers ;
La création de filières et l’enseignement de disciplines professionnelles ;
L’évaluation des filières en contrepartie d’une mise en place progressive de l’autonomie des universités (évaluation des enseignants, des programmes d’enseignement et des performances des filières) ;
La revalorisation des statuts et des salaires des universitaires et chercheurs ;
La plus grande ouverture des conseils d’administration aux non-universitaires.
Enfin, ce projet de loi ne peut occulter les chantiers dont la mise en place est indispensable à un renouveau de l’enseignement supérieur en France, notamment ceux des conditions de logement et de vie des étudiants ou de l’échec scolaire.

Vous souhaitez vous informer sur le projet de loi ? actenses vous propose de consulter le texte du projet accessible sur le site du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Laissez un commentaire

advert

Envie d'accompagner un jeune dans ses choix d'orientation? Devenez Parrain!

Contactez-nous au 06 69 63 32 33 / Contact

Témoignage de Catherine, marraine au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois

Suivez actenses partout