la vie du parrainage

« Etes-vous heureux dans votre travail ? » Retour sur l’intervention sectorielle sur les fonctions support, au lycée Jacques Brel de la Courneuve

Mardi 6 décembre, une nouvelle intervention sectorielle, portant sur les fonctions support, se déroulait au lycée Jacques Brel de la Courneuve. Elle faisait suite à une identification commune, de la part du lycée et d’actenses, en termes de besoin d’informations sur les fonctions support. Trois professionnels, Nathalie Virolle-Cernicchiaro et Marie Noelle Michalet de l’entreprise Orange et Lionel Chéry de Logaweb, entreprise implantée à la Courneuve sont venus parler de leurs parcours et de leurs métiers au quotidien.

L’objectif de cette intervention sectorielle était de mieux connaître les métiers appartenant aux fonctions support des entreprises. Les fonctions support ont été définies comme « service dont la vocation est de permettre à l’entreprise de mener à bien sa mission principale (production, vente, services) ». Ressources humaines, comptabilité, communication et marketing sont autant de secteurs appartenant aux fonctions support des entreprises. Beaucoup d’élèves souhaitent s’orienter vers ces secteurs sans connaître la réalité et la diversité de métiers qui existe.

Nathalie Virolle-Cernicchiaro et Marie-Noelle Michalet ont présenté le secteur des ressources humaines. Secteur divisé en 4 grandes parties chez Orange, il comprend l’emploi, les relations sociales, la formation/rétribution et la prévention.

Après avoir défini les missions, telles que la mise en œuvre de la politique RH en cohérence avec les orientations stratégiques du groupe, l’élaboration des projets de progression des entités et le pilotage des dispositifs d’accompagnement du changement ou encore la déclinaison de la politique de relations sociales, les activités qui en découlaient ont ensuite été abordées.

Les qualités comme savoir communiquer, l’écoute, la ténacité, la prise de recul, la déontologie, ainsi que les compétences comme les techniques d’entretien, la gestion de projets transverses, les techniques de négociation ont permis aux élèves de bien comprendre qu’un poste n’était pas qu’un ensemble de savoir faire mais également du savoir être. C’est d’ailleurs dans cette même optique que les intervenantes ont insisté sur le fait que rien n’était automatique dans la promotion d’une personne, que cela ne dépendait pas que des compétences de la personne mais également de son investissement et de ses qualités.

Nathalie Virolle-Cernicchiaro et Marie-Noelle Michalet ont ensuite parlé de leur parcours personnel. Diplômée toutes deux en commerce international puis ayant travaillé dans des secteurs aussi variés que la communication, les ventes, le marketing puis les ressources humaines, leurs parcours diversifiés, ont étonné les élèves faisant dire à l’une d’entre elle « Moi je pensais que quand on choisissait une filière, on y restait!». Cela a d’ailleurs permis de présenter aux élèves la formation continue. Il a été spécifié que ces évolutions étaient possibles dans des grands groupes comme Orange mais que cela était plus compliqué dans des petites structures.

Les élèves ont posé la traditionnelle question du salaire qui fait toujours partie des premières questions posées aux intervenants. Cependant, ils se sont intéressés aux critères de recrutement et ont souhaité en savoir plus sur ce qui permettait de dévoiler un candidat. Les élèves ont également demandé aux intervenantes si elles étaient décisionnaires des licenciements et comment le processus se déroulait-il.

Nathalie Virolle-Cernicchiaro a valorisé l’alternance. Tutrice de 3 jeunes, elle a encouragé les élèves à s’engager dans ce type de formation. Sans dissimuler le niveau d’exigence et la masse de travail requis ni le nombre de personnes postulant pour l’alternance, elle a présenté l’alternance comme un vrai « plus » pour l’étudiant qui met un pied dans l’entreprise, se voit payer ses frais d’inscription et une rémunération mais aussi pour l’entreprise . En effet, pour elle cela permet un vrai échange avec les jeunes qui apportent des points de vue différents, enrichissant le travail de chacun.

Enfin, la question des emplois dans le secteur de la RH a été abordée. C’est un secteur qui recrute peu actuellement et qui favorise des promotions en interne.

Lionel Chéry abordait quant à lui la communication en tant que fonction support. Domaine en pleine mutation due à l’avènement de nouvelles technologies et de nouveaux médias cette dernière décennie, la communication, quelque soit la taille de l’entreprise, est un secteur croissant. Elle est amenée aujourd’hui à être maitrisée 24h/24 et 7J/7. Par ailleurs, les nouveaux médias permettent à l’entité de pouvoir communiquer et de toucher le consommateur de manière permanente, ce qui a pour conséquence directe la création d’emplois.

Définir l’image de l’entreprise, les valeurs à promouvoir, déterminer les modes de communication à privilégier ainsi que les partenaires à associer constituent les grandes missions du responsable de communication. Les métiers liés à la communication amènent à travailler en coordination avec le secteur commercial, le marketing, l’informatique d’une entité … Pour Lionel Chéry, la culture générale est un atout pour s’orienter vers les métiers de la communication.

Lionel Chéry a présenté sa formation (un DUT puis une école de commerce) et son parcours professionnel. Le choix de monter son entreprise après avoir été salarié a marqué les élèves dans la mesure où il gagnait mieux sa vie en étant salarié. Ils ont compris qu’en termes d’évolution sur le long terme, monter son entreprise pouvait être plus épanouissant personnellement.

« Etes-vous heureux dans votre travail ?» fut la dernière question posée par les élèves, aux trois intervenants… Question qui n’avait pas encore été posée lors d’interventions sectorielles, elle implique peut-être une nouvelle approche du travail par les lycéens, comme une activité ayant comme fonction de gagner de l’argent, mais permettant également de s’épanouir et d’être heureux !

Un grand merci à Nathalie Virolle-Cernicchiaro, Marie Noelle Michalet et Lionel Chéry d’avoir fait découvrir leurs métiers !

Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver le powerpoint de l’intervention sectorielle sur les fonctions support dans votre boîte à outils parrains.

Nous vous rappelons que ces interventions sectorielles sont ouvertes à tous vos filleuls. Voici les dates et thèmes des prochaines interventions sectorielles :
10 mars 2012 : Les métiers du Droit, au lycée Berthelot -Pantin
13 mars 2012 : Les métiers du Droit, au lycée Jean Renoir – Bondy
17 mars 2012 : Mobilité internationale, au lycée Champlain – Chennevières sur Marne
3 avril 2012 : Les débouchés après une école d’ingénieur, au lycée Gustave Eiffel – Cachan
12 mai 2012 : les métiers de l’éco construction, au lycée Paul Valéry -Paris 12
19 mai 2012 : Communication, au lycée Champlain – Chennevières sur Marne

 

Laissez un commentaire

advert

Envie d'accompagner un jeune dans ses choix d'orientation? Devenez Parrain!

Contactez-nous au 06 69 63 32 33 / Contact

Témoignage de Catherine, marraine au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois

Suivez actenses partout