la vie du parrainage

Dix classes de terminale parrainées s’expriment quant à leur orientation et la perception de leur future vie étudiante !

Depuis septembre 2011, dix classes de terminale poursuivent le programme de parrainage pour la 3ième année consécutive.L’objectif de cette troisième année est la préparation à la vie étudiante.

Dans cette optique, un atelier organisé avec Les Pépites, association partenaire d’actenses, avait pour objectif d’aborder différentes thématiques concernant l’année post-bac : filières d’études, bourses, logement. Cet atelier se réalisait grâce au témoignage d’étudiants ou récents diplômés.

Afin de réaliser un état des lieux sur la perception de leur future vie étudiante, les élèves de terminale, ont répondu à un questionnaire sur leurs choix d’orientation et la perception de leur future vie d’étudiant(e) avant l’intervention des étudiants. Voici les principaux résultats du sondage.

Les choix d’orientation étaient abordés au travers de 4 questions. La première visait à savoir si l’élève avait commencé à réfléchir à son projet de poursuite d’études. 92% d’élèves ont répondu de manière affirmative à cette question marquant une réelle sensibilisation au sujet de leur orientation. Cependant, seuls 34% des élèves interrogés avaient réfléchi à leur poursuite d’études avec leurs parrains et marraines!

Ce sondage a par ailleurs révélé que seuls 35% des élèves avaient entendu parler de la procédure APB, qui régit tout le système d’orientation par lequel ils doivent enregistrer leurs vœux. Il faut souligner que ce sondage a été réalisé entre octobre et décembre, ce qui signifie que pour certains, à un mois du début de la procédure, ils n’en avaient toujours pas entendu parler. Ce constat est confirmé par d’autres articles comme le suivant.

Enfin, nous souhaitions connaître la proportion d’élèves ayant réfléchi à un plan B, à une alternative si leur premier projet ne venait à aboutir. Seuls 37% d’entre eux l’avaient envisagé. Dans la même logique qu’actenses encourage les élèves à anticiper sur leur projet de poursuite d’études et à prendre connaissance des dispositifs existant leur permettant de bénéficier de logement à bas coûts ou de bourses, il est très important que votre filleul(e) ait prévu un plan B pour ne pas être pris au dépourvu si son premier vœu venait à ne pas se réaliser.

La partie concernant la vie étudiante portait essentiellement sur la connaissance qu’avaient les élèves sur les dispositifs réservés aux étudiants ainsi que leur ressenti sur les conditions actuelles d’études.

89% des élèves n’avaient jamais entendu parler du Dossier Social Etudiant (DSE),document unique de demande de bourse et de logement en résidence universitaire. Le DSE doit être rempli avant le mois de mai (souvent vers le 30 avril) précédent la rentrée universitaire, c’est-à-dire avant même de connaître ses résultats au baccalauréat. Si l’élève ne le remplit pas, il ne pourra pas avoir accès à un logement en résidence universitaire lors de sa première année d’étude.

Ce chiffre élevé souligne le manque de communication envers les lycéens en classes de terminale de ce type de dispositif. Toutefois, si l’élève est attentif lors de la procédure APB, il existe un lien vers le DSE. Et pour vous remettre toutes les échéances en tête et accompagner au mieux votre filleul(e), n’hésitez pas à consulter l’article suivant.

Il est intéressant de noter que la plupart des élèves des classes interrogées, (9 des 10 sont localisées en Ile de France), n’aura pas à chercher de logement pour ses études. En effet, 64% d’entre eux comptent rester au domicile familial. Cette donnée explique peut être le fait que 81% des élèves ne connaissent pas les structures d’aide au logement. Une autre lecture du chiffre est également envisageable : le fait de ne pas connaître les structures d’aide au logement incite les futurs étudiants à rester au domicile familial. Ce constat pourrait même avoir pour conséquence que le lycéen envisage son orientation en fonction de l’offre à proximité de son domicile. Quelque soit le dispositif concerné, le manque de communication sur ces dispositifs est toujours dommageable et reste problématique quelque soit la lecture de ce chiffre.

Le manque d’information est encore souligné par le fait que 100% des élèves interrogés ne connaissent pas (79%) ou ne se prononcent pas (21%) quant à la connaissance d’un seul dispositif qui leur permettrait de faire valoir leurs droits !

Concernant les conditions de vie étudiante, 46% des élèves estiment qu’elles se sont détériorées ces dernières années, 19% d’entre eux affirment qu’elles se sont maintenues, 12% qu’elles se sont améliorées et 13% d’entre eux ne se prononcent pas. Afin de préciser ces données, on peut souligner que 51% d’entre eux considèrent que les conditions de vie étudiante sont difficiles.

Enfin pour finir sur une note un peu plus réjouissante, 79% des élèves parrainés estiment cependant être suffisamment accompagnés dans leur orientation et la poursuite de leur cursus d’études.

Ce sondage nous conforte dans la mise en place et le développement de ces ateliers concernant la vie étudiante afin de permettre aux lycéens de connaître les dispositifs et améliorer leurs conditions d’études.

Nous remercions le dynamisme des Pépites avec qui nous avons principalement réalisé ces 10 ateliers.

Nous tenons également à remercier La FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes), Magali et Pierre Jean deux étudiants étant intervenus, grâce à l’intermédiaire du PIJ de Noisy-le-Sec et d’Unis Cité.

A titre informatif, ce sondage a été réalisé au sein des lycées Blaise Cendrars (Sevran), Delacroix (Drancy), Jacques Brel (La Courneuve), Jean Zay (Aulnay sous bois), Jean Renoir (Bondy), Gustave Eiffel (Cachan), Alfred Nobel (Clichy sous bois), Brassens à Villeneuve Saint Georges, Voltaire (Paris 11) et le lycée Poncelet (Saint Avold-académie de Metz).

Les équipes pédagogiques de ces lycées souhaitant avoir les données précises concernant leur lycée peuvent me contacter par mail : charlotte.morvan@actenses.org

 

 

 

Laissez un commentaire

advert

Envie d'accompagner un jeune dans ses choix d'orientation? Devenez Parrain!

Contactez-nous au 06 69 63 32 33 / Contact

Témoignage de Catherine, marraine au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois

Suivez actenses partout