la vie du parrainage

Des marraines qui parlent de jeunes «biens»!

Le dernier afterwork de cette année de parrainage s’est déroulé en petit comité jeudi 31 mai, au Comptoir du Commerce en plein cœur de Paris.

La majorité des marraines présentes était en 3ème année de parrainage, l’occasion de partager leur expérience avec une nouvelle marraine mais également de faire un bilan sur ces trois ans de parrainage.

Premier constat : la plupart des relations a connu un démarrage chaotique. En effet, les manières de communiquer et les attentes des professionnel-le-s n’étant souvent pas les mêmes au départ que celles des filleul-le-s, la construction du lien a pu prendre un temps plus important qu’escompté au départ…

Ce qui a également été constaté c’est que certains élèves souhaitaient des parrains et marraines mais sans savoir comment utiliser les ressources supplémentaires qu’un professionnel pouvait leur apporter. La mise en place d’échanges (par mail, téléphone, sorties…) et la patience ont permis de construire petit à petit, une relation propre à chaque binôme, en fonction de chacune des personnalités du lycéen-ne et du professionnel-le.

« Des jeunes biens », voilà également ce qui est ressorti de l’afterwork…Des jeunes pourtant ni sélectionnés sur un critère de motivation ni sur un critère d’excellence, des jeunes souvent issus de quartiers qualifiés de sensibles, populaires et qui sont « biens » ! Voilà un message peu entendu et peu relayé et qui émane d’une expérience d’accompagnement d’un jeune pendant de 2 voire 3 ans par des professionnels qui étaient sur le terrain. Voilà également une des particularités qui différencie le programme de parrainage d’aide à l’orientation d’ actenses d’autres dispositifs de parrainage, le fait de proposer à tous les jeunes d’une classe cette opportunité, sans critère de sélection.

Le dispositif a permis de créer de nouvelles passerelles, des rencontres inédites pour les jeunes mais également pour les professionnel-le-s. A une petite échelle, les représentations sur les jeunes et la banlieue ont souvent évolué de manière positive pour les professionnel-les, présents aux rencontres, le samedi matin et engagés à leurs côtés.

Pour certaines marraines, ces rencontres dans les lycées de leurs filleul-le-s leur ont permis de se rendre compte de la disparité entre les lycées de la région Ile de France, notamment en termes d’écarts dans l’organisation interne d’un lycée. Par exemple certain-e-s filleul-e-s n’ont eu leur emploi du temps qu’à la Toussaint ou bien certains n’ont eu leurs notes que la veille de la fermeture de la procédure APB (procédure d’orientation en terminale) pour laquelle ils devaient les enregistrer …

Enfin, ce qui a été particulièrement apprécié en troisième année de parrainage c’est la diversité d’acteurs lors des ateliers : lycéens, étudiants et professionnels afin d’accompagner au mieux le/la filleul-e dans son orientation post bac !

Cet afterwork a également été l’occasion de parler des nouveaux projets et de leur mise en place à partir de la rentrée scolaire prochaine : le projet AP’PUI, le projet de parrainage en lycées professionnels et enfin le projet concernant les réseaux de proximité autour du lycée.

Le prochain afterwork aura lieu jeudi 6 décembre pour accueillir les nouveaux parrains actenses!

Laissez un commentaire

advert

Envie d'accompagner un jeune dans ses choix d'orientation? Devenez Parrain!

Contactez-nous au 06 69 63 32 33 / Contact

Témoignage de Catherine, marraine au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois

Suivez actenses partout