la vie du parrainage

Un afterwork sur le thème du lien !

Jeudi 13 octobre, l’afterwork actenses réunissait une dizaine de parrains au Biz, l’occasion pour des parrains, nouveaux et anciens de se rencontrer et de partager les expériences, bonnes et plus mitigées ! Grâce à la proposition de Virginie Langlois, marraine depuis bientôt un an, nous vous proposions une thématique spécifique sur le thème du lien, comment créer un lien avec son filleul ?

Témoignage de Virginie, marraine de Marguerite au lycée Feyder

Un lien particulier

« Profitant de ce temps d’échanges, nous nous sommes interrogés sur ce qui pouvait contribuer à créer du lien avec notre filleul, et ce qui nous a permis, à chacun d’entre nous, de réussir à tisser au fil des mois une relation, et à rebondir aussi certaines fois devant certaines situations.

Le lien entre Filleul et Parrain est vraiment particulier ; c’est l’occasion de découvrir pour beaucoup d’entre nous un lien inhabituel car cette relation nous met dans une posture auquel nous ne sommes pas habitués : avec ce filleul, nous ne sommes ni dans la position de parents, ni celle de copain, ni celle de prof. »

Des recettes magiques ?

« Alors on fait comment ? Tour de table et discussion, au cours de laquelle nous avons mis en évidence ce qui paraissait à chacun d’entre nous, important, voir essentiel.

La discussion a commencé sur la manière de se présenter, dans les lycées pour la première rencontre : plutôt comme tous les jours au travail, ou plutôt cool ? Unanimement, la réponse des uns et des autres a été « comme on le sent » !

Pour beaucoup, initier la relation c’est écouter, une écoute active qui nous permet ensuite de percevoir certains de centres d’intérêt du filleul pour ensuite rebondir dessus en termes de propositions.

C’est aussi se mettre d’accord ensemble sur des idées de sortie. Faire vivre la relation entre les visites aux lycées ou les sorties proposées par Actenses, c’est passer des coups de téléphone, et ne pas s’arrêter si nous ne recevons pas de retour à notre texto ou mail … Essayer, persévérer, attendre et créer les conditions … qui passe par l’écoute.

Pas de recettes magiques …. Mais autour de la table l’unanimité s’est fait autour de l’importance de l’écoute : Ecouter et faire toujours des feed back positifs et constructifs. Ecouter et savoir mettre en valeur le jeune. »

Ces échanges ont également été l’occasion d’appuyer sur le fait qu’essayer de comprendre l’univers de son filleul permettait de mieux l’appréhender et de voir que souvent le « temps » du filleul ne correspondait pas toujours au temps du parrain ou de la marraine. Ces décalages pouvaient parfois créer des complications lors de la création du lien, mais qui restaient surmontables.

Par ailleurs, certains parrains ont évoqué la Charte de Parrainage à signer comme un point marquant lors de leur mise en relation. Elle soulignait pour eux la réciprocité de l’engagement du parrain envers son filleul et vice et versa et de l’importance de leur engagement auprès d’un jeune pendant 3 ans.

Nous remercions Virginie d’avoir proposé un afterwork sur la thématique du lien! Si vous aussi, vous souhaitez nous faire part d’idées, de commentaires et devenir acteur du dispositif de parrainage, soutenu par le Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse, nous restons à votre écoute !

Le prochain afterwork aura lieu jeudi 15 mars, nous vous communiquerons le lieu ultérieurement.

 

 

Laissez un commentaire

advert

Envie d'accompagner un jeune dans ses choix d'orientation? Devenez Parrain!

Contactez-nous au 06 69 63 32 33 / Contact

Témoignage de Catherine, marraine au lycée Jean Zay d’Aulnay-sous-Bois

Suivez actenses partout